l'@artiste

Publié par Iméon

Que serai l'artiste

Sans sa muse, sans ces lumières

Que la lumière soit fictive

Qu'importe son prénom

Microbe, Hinata,

Un jour déjà, ma Laîta

Les notes, les pharses

Et les désir, les rêves les histoires

Orgasme et doux plaisir hô

hö mots dis au creux des draps

Envie de retour, à lui

A toi

A toi de me dire, les rimes

Les sons

Que serai-je artiste
Sans les travers, les néons ?
La seine, fleuve impérieux hô

Que serai-je flasque

Sans un support

Un verbe

Lumière passionnée

Qui envoute, les mots dis

Maudites maladies qui tuent à petit feu

Et si intenet est gage d'éternité

hô quelle jouissive liberté

hô ma mer, ho mon Eve

hô ma lumière